Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La vapeur d'eau principale responsable de la hausse des températures dans les Alpes

01/12/2005
L'influence des activités humaines sur le climat est due en grande partie à la vapeur d'eau. C'est ce que confirment des mesures effectuées par des chercheurs suisses ayant examiné les bilans du rayonnement dans les Alpes.
Comme le dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre font monter les températures, il parvient plus de vapeur d'eau dans l'atmosphère, qui constitue à son tour un puissant gaz à effet de serre.
Cette étude a montré que la hausse des températures en Europe est due pour 30% environ à l'incidence directe du dioxyde de carbone, du méthane et d'autres gaz à effet de serre. Les 70 autres pour cent s'expliquent par contre par l'incidence indirecte de ces gaz : l'élévation des températures qu'ils entraînent fait évaporer plus d'eau - là où il y en a - du sol et de la végétation, ce qui amplifie encore l'effet de serre.
Bibliographie : Philipona, R. et al. (2005) : "Anthropogenic greenhouse forcing and strong water vapor feedback increase temperature in Europe" in Geophysical Research Letters, Vol. 32. L19809, DOI 10.1029/2005GL023624.
Infos : www.scienceticker.info/news (de)