Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  
Navigation

Publications

The Condition of Forests in Europe

Année de publication2002
Co-auteursEuropean Commission
Lieu de publicationGeneva and Brussels
ISBN/ISSNISSN 1020-587X
Nombre de pages35
Langueen
Commandehttp://www.icp-forests.org/RepEx.htm
Page(s)35
Après s'être amélioré pendant plusieurs années, l'état des forêts européennes a de nouveau empiré de manière significative en 2001. Tel est le bilan d'une étude qui vient d'être présentée par la Commission économique pour l'Europe des Nations unies (UNECE) et par la Commission européenne (CE). 22% des arbres ont été classés comme endommagés ou morts et le pourcentage des arbres sains dans toute l'Europe a passé de 34,2 en 2000 à 32,6%.
Les dégâts aux arbres ont souvent des causes naturelles comme des précipitations extrêmes ou des parasites, mais la pollution atmosphérique joue également un rôle décisif. La pollution par le soufre a diminué sur la plupart des placettes examinées.
C'est la première fois qu'une étude analyse de manière aussi précise l'exposition des arbres aux substances dangereuses. Le "critical load" - le seuil à partir duquel les arbres peuvent être endommagés de manière significative - a notamment été dépassé pour le plomb sur 91% des points de mesure.
Cette étude montre également que la diversité botanique est plus restreinte sur les sols acides et que ces sols sont en augmentation suite à l'acidification croissante de grandes surfaces de terrain. Par contre, les forêts mixtes intensivement exploitées composées d'arbres de tous les âges, comme on en rencontre dans quelques régions de montagne, présentent souvent une biodiversité élevée.
Outre les dégâts actuels subis par les arbres et les forêts, l'étude présente des modèles permettant d'estimer les risques futurs. On constatera, par exemple, avec un apport d'azote qui reste le même, une diversité botanique plus faible sur la moitié des surfaces examinées ainsi qu'un dépérissement des arbres.
7000 surfaces dans 39 pays différents ont été étudiées pour la réalisation de cette étude, dans le cadre d'un monitoring sur le long terme mené à l'échelle européenne.

Abstract: Forest condition has been observed in Europe for 16 years through one of the world’s largest biomonitoring networks, mainly aiming at the monitoring of air pollution effects. The crown condition of the forests in Europe deteriorated considerably during the first decade of monitoring. After some recuperation in the mid-1990s the deterioration resumed. In 2001 more than 20 % of the sample trees were rated as damaged. The most important causes of this damage include extreme weather conditions, insect and fungi attack and air pollution. Depositions of nitrogen, acidity and heavy metals exceed critical loads over a large proportion of the Intensive Monitoring Plots, indicating enhanced risks for leaching of aluminium and base cations, tree root damage, crown damage by drought, frost and pests and changes in the plant diversity of ground vegetation. Plant diversity is mainly determined by actual soil condition, specifically acidity, as well as nitrogen deposition, temperature, precipitation and tree species.